Attentat contre Charlie Hebdo - Message de l’Ambassadeur

Chers Compatriotes,

Le Président de la République et le gouvernement se sont déjà exprimés sur le lâche attentat commis hier au siège du journal Charlie Hebdo à Paris. De nombreux messages de solidarité de nos alliés et amis nous sont parvenus, y compris ici-même et je les en remercie. Il n’y a pas de mots pour décrire ce que je ressens personnellement. J’ai été lecteur de ce magazine depuis sa naissance, j’ai accueilli pendant plusieurs jours un des dessinateurs assassinés, Cabu, ce sont des amis qui viennent de nous être brutalement arrachés. On sait ce que voulaient les assassins : tuer la liberté d’expression. Dans notre pays, la France, sur notre continent, l’Europe, il n’est pas question de céder au terrorisme, tout particulièrement quand il vise à faire taire l’intelligence.

Charlie Hebdo, dans une vieille tradition française, se moquait des pouvoirs. Tous les pouvoirs, sans discrimination. C’est d’ailleurs parce que son ancêtre Hara Kiri Hebdo avait brocardé le Général de Gaulle à sa disparition qu’il avait été interdit. La même équipe avait recommencé sous ce nouveau titre.

Aujourd’hui, en France, le pouvoir politique n’interdit plus un media. Seule la Justice peut le faire, si la loi est enfreinte, avec toutes les garanties de l’État de droit qui sont les nôtres. Ce que le pouvoir politique ne fait plus, une bande d’extrémistes stupides et obscurantistes n’y parviendra pas. Je vous remercie de continuer à porter le combat qui nous est commun pour la liberté d’expression partout en tous lieux.

Après cet attentat, il ne peut être exclu que des symboles de la présence française puissent être la cible d’attaques à l’étranger. Bien que le Laos ne figure pas dans la liste des principaux pays à risques, je vous invite à rester attentifs à tout comportement ou événement inhabituel.

J’ai par ailleurs été amené, sur directive du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, à relever les mesures de sécurité concernant les emprises françaises à Vientiane (Ambassade, Institut français et Lycée Josué Hoffet).

Je vous remercie de votre compréhension.

Yves CARMONA
Ambassadeur de France
Auprès de la RDP Lao

Dernière modification : 08/01/2015

Haut de page