Auguste Pavie mis à l’honneur par les Archives nationales d’outre-mer

JPEG - 132.8 ko

Auguste Pavie naît à Dinan en 1847. On sait peu de choses sur son enfance, mais il a souvent été dit qu’avoir un grand-père soldat de l’Empire l’aurait inspiré. A 17 ans, Auguste Pavie s’engage dans l’armée et gravit les échelons de son régiment. Mais la routine l’ennuie et il change de carrière. En 1869, il devient agent auxiliaire stagiaire au service télégraphique d’Indochine. La guerre de 1870 l’oblige à revenir rapidement à Paris mais il regagne Saigon dès 1872. Auguste Pavie ne quittera plus l’Indochine pendant presque 25 ans.

Connu comme « l’explorateur aux pieds nus », il est souvent représenté vêtu d’un veston de toile blanche, d’un sampot khmer et d’un large chapeau de feutre. Diplomate hors-pairs, il établit des relations de confiance avec le Laos, qu’il aime à penser comme une province de l’Indochine française. En 1888, il prend la tête de ce qui deviendra la « Mission Pavie », une mission à vocation scientifique, géographique et politique. De retour en France, Auguste Pavie passe près de 20 ans à écrire ses mémoires qui sont aujourd’hui une richesse du patrimoine français.

Les Archives Nationales d’Outre-Mer consacrent à ce surprenant personnage du XIXe siècle, une exposition virtuelle de grande qualité. Un site Internet dédié retrace l’histoire de sa vie, les actions de la « Mission Pavie » et donne aussi de nombreuses informations sur ce qu’était l’Indochine avant son arrivée. Actes officiels, correspondances, illustrations et même extraits sonores font de ce site un très bel outil pour découvrir la vie et le monde de cet homme hors du commun.

Lien vers le site Internet : http://pavie.culture.fr/home.php

Dernière modification : 01/08/2011

Haut de page