CNR renforce sa coopération avec le gouvernement du Laos

Mme Elisabeth Ayrault, Présidente Directrice Générale de CNR et M. Daovong Phonekeo, Directeur Général de la politique énergétique et du plan du Ministère de l’Energie et des Mines ont signé mardi 24 mars à Vientiane un accord de coopération (Memorandum of Understanding) pour apporter à la République démocratique populaire Lao l’expertise CNR en ingénierie hydroélectrique et fluviale au service d’une gestion durable des ressources en eau du pays et du développement de l’hydroélectricité. (Communiqué CNR)

Présent depuis plus de 20 ans dans le bassin du Mékong, le bureau d’études CNR Ingénierie assiste le Laos pour plusieurs projets hydroélectriques au fil de l’eau sur le cours principal du Mékong.

La signature de ce MOU intervient dans le cadre d’une visite d’une délégation CNR au Vietnam puis au Laos, deux pays dans lesquels CNR Ingénierie intervient depuis de nombreuses années sur des projets d’envergure.

Une large coopération pour une gestion durable des ressources en eau

CNR s’engage à fournir au Gouvernement de la République démocratique populaire Lao son assistance technique dans les domaines suivants :

  • Evaluation des projets hydroélectriques au fil de l’eau (hydrologie, transport sédimentaire, navigation, sûreté du barrage) dans la perspective de la création d’une chaîne d’aménagements sur le Mékong,
  • Assistance aux activités opérationnelles et au dispositif de gestion de l’eau développés par le Laos,
  • Développement d’un programme de formation des ingénieurs et techniciens autour des compétences métiers de CNR,
  • Transfert de technologie, du savoir-faire et de l’expérience acquise depuis 80 ans par CNR sur le fleuve Rhône à travers ses missions de producteur d’hydroélectricité, d’aménageur des territoires et développeur de la voie d’eau,
  • Soutien à la recherche de partenaires financiers français et européens.
20 ans de présence sur le bassin du Mékong

CNR Ingénierie apporte depuis 20 ans au Laos son savoir-faire en termes de conception et d’exploitation d’aménagements hydroélectriques au fil de l’eau.

Elle a ainsi mené en 1993 l’étude du potentiel du fleuve en aménagements hydroélectriques au fil de l’eau, étude qui fait référence aujourd’hui pour l’ensemble des projets prévus ou en cours de développement au Laos.

Puis en 2009, CNR Ingénierie a réalisé pour le Gouvernement du Laos l’étude d’optimisation hydraulique de la chaîne des cinq aménagements prévus.

À la demande du Ministère laotien de l’Energie et des Mines, elle assiste actuellement en tant qu’expert le développeur du projet de Xayaburi, le premier des cinq aménagements hydroélectriques sur la vallée du Mékong, dont la construction a débuté en novembre 2012. Cette mission fait suite à l’expertise indépendante qu’elle a menée dans les domaines de l’hydrologie, de la navigation et du transit de sédiments et des améliorations proposées.

Elle s’est également vu confier récemment une mission de revue des deux nouveaux projets hydroélectriques de Pakbeng et Sanakham sur le cours principal du Mékong.

CNR

La Compagnie Nationale du Rhône est le 1er producteur français d’électricité d’origine 100 % renouvelable (eau, vent, soleil) et le concessionnaire à vocation multiple du Rhône de la frontière suisse à la mer Méditerranée : production d’hydroélectricité, déploiement de la navigation et de zones portuaires, irrigation et autres usages agricoles.

Société Anonyme d’Intérêt Général, CNR se singularise par son modèle industriel articulé autour du développement des territoires et par son système unique de partage avec ses parties prenantes de la valeur créée localement. Depuis 10 ans, ses Missions d’Intérêt Général, élaborées en concertation avec les parties prenantes, renforcent ce lien étroit avec les territoires.

Acteur intégré, à la pointe des métiers de l’énergie qu’elle fait évoluer en permanence grâce à une démarche d’innovation active, CNR propose ses services en gestion et valorisation des énergies intermittentes et son expertise en ingénierie à des tiers en France et dans une trentaine de pays.

Elle dispose d’un laboratoire - le CACOH - pour l’analyse et la modélisation physique des ouvrages hydrauliques. Elle travaille par ailleurs sur l’intelligence des réseaux, le stockage de l’énergie et développe la mobilité électrique à travers un corridor rhodanien et des partenariats pour la fourniture des véhicules électriques en énergie verte.

Dernière modification : 24/03/2015

Haut de page