Cérémonie de pose de la 1ère pierre du chantier de la faculté de médecine de Vientiane

Le Dr. Ponmek DALALOY, Ministre de la Santé du Laos, M. François SENEMAUD, Ambassadeur de France au Laos et le Pr. Som Ock KINGSADA, Recteur de l’’Université des Sciences de la Santé, ont officiellement lancé le 2 mars 2010 les travaux de réhabilitation du bâtiment historique de l’’Ecole de médecine de Vientiane (ancien Lycée PAVIE) et de construction d’’un nouveau bâtiment annexe.

JPEG - 214.6 ko
Le Dr. Ponmek DALALOY, M. François SENEMAUD, le Pr. Som Ock KINGSADA, M. Frédérick GAY et les représentants du Ministère de la Santé et de l’Université de médecine de Vientiane

Le nouveau bâtiment comptera plusieurs salles de classe, des salles de formations équipées d’’outils informatiques pour l’’enseignement à distance, un auditorium, une bibliothèque, une cafétéria et des locaux administratifs. Les travaux, réalisés par l’’entreprise Bouachanh devrait être terminés en novembre 2010. Ces investissements sont financés par le projet de coopération franco-laotien « FSP Appui à l’’enseignement supérieur médical ».

Le Docteur Ponmek DALALOY a fait part de sa très grande satisfaction et a salué une « percée vers l’’avenir qui s’’inscrit dans le cadre du renforcement des traditions » qui existent entre les deux pays dans le secteur médical. Le gouvernement laotien mène actuellement une réforme hospitalière et le Ministre de la Santé s’’est dit très attaché à améliorer la qualité des formations du personnel et des soins dans les hôpitaux tout en garantissant l’’accès à la santé pour les plus démunis.

De son côté, l’’Ambassadeur de France a insisté sur le développement rapide de la coopération franco-laotienne dans le secteur médical grâce à la mobilisation d’’acteurs publics, privés et associatifs ainsi que des collectivités locales françaises. Depuis 2008, plusieurs projets ont ainsi été finalisés grâce au soutien des acteurs français, notamment la rénovation de la faculté de pharmacie par la Fondation Pierre FABRE et la construction du Centre Christophe MERIEUX par la Fondation MERIEUX. La construction de l’’Institut Pasteur du Laos doit pour sa part être engagée dans les prochains mois sur un financement de l’’Agence Française de Développement.

Dernière modification : 01/08/2011

Haut de page