Conférence à l’Université des Sciences de la Santé

Dans le cadre du projet FSP Santé Laos, une conférence intitulée "la politique d’hygiène et de gestion des risques au bloc opératoire : organisation et enjeux" a été organisée vendredi 23 août à l’Université des Sciences de la santé du Laos.

Deux médecins français sont actuellement en mission au Laos : le Professeur Cécile Brigand des hôpitaux universitaires de Strasbourg et le Dr Christelle Fescau, de l’Institut international de formation en anesthésie-réanimation et médecine d’urgence (IIFARMU) du Bordeaux. Ces missions alternent des séances pratiques d’encadrement et de formation des étudiants directement à l’hôpital au bloc opératoire, et des séances de rappels de cours théoriques.

Introduite par le Docteur Bansa Oupathana, vice-directeur du Cabinet de l’Université des Sciences de la Santé, et Mme Marie Keller, chargée d’affaires de l’Ambassade de France au Laos, la conférence visait à sensibiliser les jeunes médecins à la question de l’hygiène des soins afin d’éviter la propagation des infections nosocomiales et de garantir des soins de qualité.

L’hôpital de l’Amitié, avec le CHU de Strasbourg, et l’hôpital Mahosot, avec le CHU de Bordeaux, coopèrent déjà sur ces questions d’hygiène hospitalière. Des visites d’échanges sont organisées entre ces hôpitaux partenaires.


A propos du FSP Santé Laos

Le FSP "Appui à l’enseignement supérieur médical en RDP Lao" a débuté en janvier 2008. Il a notamment permis :

  • d’améliorer la qualité des enseignements théoriques et pratiques en chirurgie, en anesthésie-réanimation, en biologie, en pharmacie, en imagerie médicale, et dans le domaine de la formation des infirmiers-anesthésistes.
  • de mettre en place une nouvelle filière de formation d’étudiants spécialistes en internat
  • de rénover le bâtiment historique et de construire le centre de formation de l’Université des sciences de la Santé
  • d’élaborer un plan national de formation du 3ème cycle pour mieux programme les recrutement d’étudiants de spécialité
  • de développer des partenariats entre l’Université des sciences de la santé avec les universités et les hôpitaux français,
  • de promouvoir la langue française pour les étudiants en médecine.

Dernière modification : 30/09/2014

Haut de page