Conseil aux voyageurs : recrudescence des cas de dengue

Les pluies inhabituelles survenues au mois de janvier ont provoqué une recrudescence des cas de dengue au Laos.

Les premiers symptômes de la maladie incluent fièvre, maux de tête et courbatures, vomissements voire éruptions cutanées. La phase critique de l’infection débute 3 à 6 jours après l’apparition des premiers symptômes.Dans la plupart des cas, les symptômes cessent une fois la fièvre redescendue après environ 7 jours. Les cas plus sévères et plus rares de fièvre dite hémorragique peuvent entraîner la mort.
Ces symptômes peuvent évoquer deux autres maladies virales, le chikungunya et l’infection à virus Zika. Ces deux virus connus en Asie du Sud-Est, sont transmis par les mêmes moustiques que la dengue. Les recommandations ci-dessous sont donc applicables pour ces trois maladies :
- Il est recommandé de prendre contact avec un médecin en cas de fièvre accompagnée d’au moins un des symptômes décrits ci-dessus. La survenue de douleurs abdominales, de vomissements prolongés, de saignement anormal ou d’extrême fatigue, constitue une urgence médicale.
- Il est recommandé d’éviter les piqûres de moustique en utilisant une lotion anti-moustique, en portant des vêtements longs et de couleur claire, d’éviter les périodes d’activité des moustiques (à l’aube et à la tombée de la nuit) et de vider régulièrement les récipients d’eau dans les jardins et à l’intérieur des habitations (pots de fleurs ; réceptacles des fontaines à eau…). Bien que les moustiques vecteurs de la dengue ne piquent que pendant la journée, l’utilisation de moustiquaires traitées est également utile la nuit ou pendant les phases de repos en journée.

Dernière modification : 04/02/2016

Haut de page