Décoration de M. Bounleuam Sisoulath, le 8 décembre 2014

M. Yves Carmona, Ambassadeur de France au Laos a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite à M. le Professeur Bounleuam Sisoulath, lundi 8 décembre 2014 à la Résidence de France.

A cette occasion, M. l’Ambassadeur a prononcé un discours félicitant et remerciant M. Bounleuam Sisoulath.

Ce discours est disponible en version lao

« Cher Professeur,
Vous vous êtes préparé à la carrière professionnelle que j’évoquerai ce soir en intégrant la faculté d’architecture et d’urbanisme de Phnom Penh de 1968 à 1974. Vous avez ensuite fait le choix de poursuivre ce parcours académique à Paris, de 1975 à 1977.

De retour au Laos en 1977, après un premier emploi durant deux années au ministère de l’Urbanisme, vous avez dirigé pendant 18 ans l’Ecole supérieure du bâtiment et d’architecture de Vientiane.

En 1996, vous avez été nommé au poste de Directeur général de l’Habitat et de l’urbanisme au sein du ministère des Communications, transports, postes et construction de l’époque et dans lequel vous avez occupé les fonctions de Directeur général du Cabinet du Ministre de 2003 à 2007. Depuis lors, vous assumez la présidence du Conseil des sciences et de la technologie au ministère des Travaux publics et des transports.

Cher Professeur, pendant toute votre carrière professionnelle, vous avez eu à cœur de conserver un lien étroit avec la France. Aussi, en 1994 avez-vous obtenu un diplôme d’architecte DPLG à l’Ecole d’architecture de Normandie, puis en 1995 un DESS en urbanisme à l’université de Perpignan, pour finalement soutenir en 2003 une thèse de doctorat à l’université Paris X-Nanterre sous la direction des professeurs Charles Goldblum et Christian Taillard.

Aujourd’hui docteur de l’université Paris X-Nanterre, il vous a été confié depuis janvier 2008 la Présidence du Conseil des sciences et de la technologie au ministère des Travaux publics et des transports.

Fidèle francophone et francophile du Laos, je dirais que vous êtes, Professeur Sisoulath, depuis 1983, l’interlocuteur privilégié des acteurs de la coopération urbaine française au Laos. Passionné par votre métier d’architecte et d’urbaniste, vous avez cherché d’une part à conduire et à approfondir les recherches urbaines dans le cadre de projets de recherche (avec notamment le CNRS et l’IRD), mais aussi à transmettre vos connaissances auprès des étudiants et des jeunes professionnels laotiens.

Plus récemment, en 2011, avec l’Institut de Recherche pour le Développement et le Service de coopération de cette ambassade, vous avez bien voulu co-organiser un colloque régional sur les villes émergentes en Asie du sud-est, lequel a connu une deuxième édition fin 2013 dans le cadre des Rendez-vous de Vientiane.

Professeur Sisoulath, tout au long de votre parcours, vous avez fait preuve d’une grande compétence et d’un dévouement sans faille envers votre pays et avez ainsi œuvré pour le bien de la relation d’amitié qu’entretiennent la France et le Laos. Mon pays vous en est ce soir très reconnaissant.

C’est pourquoi, le Président de la République française, Monsieur François Hollande, a décidé de vous nommer Chevalier dans l’Ordre national du Mérite. »

Dernière modification : 10/12/2014

Haut de page