Dégustation de vins à la Résidence de France

Une dégustation de vins de Bordeaux autour d’un dîner gastronomique à la française s’est déroulée à la Résidence de France le 5 décembre, à l’invitation de l’ambassadeur M. Yves Carmona et son épouse.

Ce partenariat entre l’ambassade de France, Cos d’Estournel, une grande maison de vins, Veyret Latour, un négociant très présent en Asie et le "Bar à vin" de Vientiane s’inscrit dans la promotion des produits français de qualité ainsi que du secteur de l’hospitalité au Laos.

A cette occasion, M. Carmona a prononcé les mots suivants.

"Mesdames et Messieurs les Présidents et Directeurs,
Chers amateurs de bon vin, donc de vin de Bordeaux, chers amis,

C’est le premier dîner dégustation de vins que nous accueillons en cette Résidence de France, mon épouse Rika et moi-même. Etant né dans la région de Bordeaux, je suis particulièrement heureux d’accueillir le château Cos d’Estournel, mondialement célèbre.

La gastronomie est plus que jamais un domaine majeur de notre diplomatie ainsi que l’a rappelé à tous les ambassadeurs notre Ministre, M. Laurent Fabius. Ce soir, la dégustation sera ponctuée d’un dîner préparé par l’équipe de la Résidence sous la conduite du chef Owen Marlaud.

J’ai le plaisir de vous annoncer un prochain événement gastronomique qui sera organisé le 19 mars 2015 dans le monde entier y compris au Laos. Sous le nom de « goût de France », plusieurs chefs de Vientiane prépareront un dîner spécial dans leurs propres installations et ici-même nous accueillerons également un dîner français.

En effet, le Laos a tout pour devenir un haut lieu de l’accueil : tourisme, hôtellerie, gastronomie. Je salue la création récente de LANITH, établissement de formation à ces métiers, dont les étudiants sont les professionnels de demain. Comme dans les grandes occasions, plusieurs d’entre eux travaillent parmi nous ce soir, c’est la contribution de la Résidence de France à leur formation pratique. Je veux aller plus loin, leur permettre d’étudier auprès de professionnels français, en France ou dans la région et suis en pourparlers avec plusieurs établissements à cette fin. Comme cela requiert un peu de financement, je serai amené à faire appel à la générosité du public, y compris vous-mêmes chers amis, au cours des prochains mois.

Pour le moment, je vous souhaite une bonne dégustation et un bon appétit !"

Dernière modification : 08/12/2014

Haut de page