Déplacement de l’Ambassadeur de France à Bangkok pour la réunion régionale des Ambassadeurs

L’Ambassadeur de France au Laos, M. Yves Carmona, s’est rendu en Thaïlande du 1er au 3 avril afin d’assister à la réunion régionale des Ambassadeurs de l’ASEAN consacrée à un échange de vues sur les évolutions et perspectives au sein des pays de l’ASEAN.

En marge de cette conférence, M. Carmona participait à une rencontre organisée conjointement par le Service Economique de l’Ambassade, le cabinet de conseils DFDL et la Chambre de Commerce franco-thaïlandaise (FTCCI) dont l’objectif visait à présenter aux entrepreneurs français résidents en Thaïlande les zones économiques spéciales (ZES) au Laos et les opportunités d’investissement qu’elles représentent.

L’événement a rassemblé des représentants du secteur privé ainsi que des partenaires institutionnels (Ambassade de France en Thaïlande, Business France, FTCCI, Chambre de Commerce Européenne au Laos) et les membres du cabinet DFDL de Vientiane et Bangkok.

M. Carmona a présenté l’environnement économique et politique général du Laos, en soulignant les atouts d’un pays en pleine ouverture économique et commerciale et situé au cœur de l’ASEAN. Bien que de nombreux défis attendent encore le gouvernement, le Laos connaît une croissance soutenue, une stabilité politique et sociale remarquable et fournit bon nombre d’opportunités encore inexplorées. Dans un second temps, le cabinet DFDL a présenté l’environnement légal du pays ainsi que les spécificités des zones économiques spéciales (ZES) en insistant sur les avantages à l’investissement qu’elles procurent. Enfin, des entrepreneurs français installés au cœur de la ZES de Savan Seno, dans la province de Savannakhet ont pu témoigner auprès de leurs compatriotes de leur expérience réussie.

Pionnière sur ce sujet, cette conférence a rencontré un vif succès parmi les participants venus pour l’occasion. Cette présence témoigne de l’intérêt d’une telle initiative pour des entreprises dont la connaissance du contexte laotien et des intérêts que présentent les ZES demeure souvent limitée. La possibilité de reconduire prochainement cette opération dans d’autres villes de la région est envisagée.

Dernière modification : 09/04/2015

Haut de page