Des étudiants ingénieurs français construisent une école à Oudomxay

Le 1er avril 2015, les étudiants de l’ISABTP, école d’ingénieurs en construction de bâtiments et travaux publics rattachée à l’Université de Pau, inauguraient le nouveau site scolaire du village de Donexay, province d’Oudomxay, en présence du gouverneur provincial. Fruits d’une longue préparation en amont et de nombreuses heures de travail sur place, l’école maternelle et le collège désormais opérationnels devraient permettre aux jeunes élèves d’Oudomxay de bénéficier de meilleures conditions d’étude.

Le projet était ambitieux : venir construire durant cinq semaines près de 400 m² de bâtiments scolaires durables, antisismiques et anticycloniques – une école maternelle de trois classes, un collège de quatre classes, des sanitaires et des aménagements extérieurs complémentaires. Les étudiants ingénieurs de l’ISABTP ont relevé le défi pour inaugurer le 1er avril le nouveau site scolaire d’Oudomxay.

Sous la chaleur du mois de mars, les 47 étudiants impliqués dans ce projet ont travaillé sans relâche, accompagnés des habitants du village venus en nombre participer à l’avancée des travaux. Réunis au sein de l’association Human’ISA et encadrés par certains de leurs professeurs ainsi que par André Joie, directeur de l’ISABTP, les étudiants ont monté ce projet humanitaire de toute pièce, des premières études de faisabilité à la pose de la pierre finale en passant par la recherche de fonds.

Le projet à Oudomxay a été choisi parmi plusieurs dizaines de propositions. L’association Enfants d’Asie, présente en Asie du Sud-Est auprès des enfants défavorisés depuis 1991, portait le projet et a su convaincre de sa pertinence. Une première mission d’expertise et d’évaluation effectuée en octobre a permis de lui donner une suite favorable et d’investir pleinement les étudiants participants dans la préparation de la phase de construction de ce mois de mars.

L’ISABTP forme chaque année près de 50 ingénieurs dont le cursus de cinq ans peut être enrichi et finalisé par la prise en charge d’un projet humanitaire collectif dans un pays en développement. Depuis dix ans, chaque promotion entreprend la construction d’un bâtiment, à Nguekhok au Sénégal pour le premier mais aussi au Mali, à Madagascar, au Togo, au Bénin, aux Comores ou encore au Cambodge.

Le succès et l’accueil positif de ce dixième projet à Oudomxay, ponctués le 30 mars par la présence sur le site du vice-Premier ministre et ministre de l’Education et des Sports, M. Phankham Viphavanh, laissent penser qu’il ne sera pas le dernier pour les étudiants de l’ISABTP et l’association Human’ISA.

Dernière modification : 09/04/2015

Haut de page