Discours de M. Yves Carmona lors de la signature du partenariat entre Citelum et EDL

Le 29 mai dernier, l’entreprise française Citelum et Électricité du Laos ont signé un protocole d’entente sur une étude conjointe de faisabilité concernant la mise en place d’un réseau d’éclairage urbain et la conception d’un plan de gestion de la circulation dans Vientiane.

A l’occasion de cette signature, M. Yves Carmona, Ambassadeur de France au Laos, a prononcé le discours suivant.

JPEG

Assis, de gauche à droite : M. Pierre DANIEL, conseiller du président de CITELUM, M. Michel TESCONI, Président de CITELUM, M. Sisavath THIRAVONG, Directeur Général d’EDL et M. Vomany SONKHETSOULINH, Directeur Adjoint d’EDL.

"Je me réjouis de l’engagement de partenariat qui va être conclu entre EDL et Citelum, et ce à plusieurs titres. En effet, en devenant opérationnel, ce partenariat s’inscrira dans quatre dimensions particulièrement représentatives de la coopération franco-laotienne.

1) Le développement de la filière électricité. La France a fortement contribué à la création d’un appareil de production hydroélectrique dont le fleuron est le barrage de Nam Theung 2, considéré internationalement comme exemplaire par le soin apporté à le faire bénéficier aux populations Cela permet à NTPC d’obtenir d’importants revenus par la vente à l’étranger de l’électricité qu’il produit, mais le Laos a l’ambition d’utiliser une part de plus en plus grande de cette production afin de satisfaire des besoins intérieurs. L’éclairage public de la ville de Vientiane constituera un de ces usages et favorisera la mise en oeuvre d’activités productives également consommatrices d’énergie.

2) La croissance d’un tourisme de qualité. Celui-ci, dans lequel les intérêts français sont également importants, ne prendra toute son ampleur que quand, aux grands sites historiques tels que Luang Prabang et Vat Phu, seront ajoutées des activités incitant les touristes à faire plus que passer par Vientiane comme c’est bien souvent le cas aujourd’hui. Les potentialités sont innombrables mais relèvent encore de l’imagination. La mienne me fait rêver d’un parcours poétique, piéton ou cycliste, sur les bords du Mékong ou en bateau sur le Mékong lui-même, sous réserve que ce fleuve soit préservé de l’urbanisation sauvage ; ou même, puisque Citelum a déjà fait ses preuves à Cannes, pourquoi pas un festival de cinéma, ou toute autre manifestation artistique en harmonie avec cet environnement superbe ?
Rien de tout cela ne serait imaginable sans lumière et c’est ce que votre partenariat va rendre possible.

3) Une bonne synergie entre l’aide au développement et le soutien aux entreprises. L’AFD, vous le savez très probablement, a financé sous forme de prêt non souverain un projet de modernisation de l’éclairage public de la Municipalité de Phnom Penh. Elle se tient donc à la disposition des deux partenaires pour étudier un projet similaire à Vientiane, si jamais elle était sollicitée en la matière. Comme le don pur et simple se raréfie et que le Laos s’achemine vers la sortie du statut de PMA, ce ne pourrait être qu’une opération sous forme de prêt.

4) La recherche d’une croissance soutenable, objectif majeur de l’aide française au développement. Il ne s’agit pas seulement d’apporter de l’éclairage mais de le faire de manière rationnelle, en s’appuyant sur des technologies maîtrisées et faiblement consommatrices. Citelum sait le faire et sera en mesure de mettre cette compétence à disposition de la ville de Vientiane qui ne cesse de s’étendre et a donc besoin d’une capacité d’extension de son réseau d’éclairage compatible avec l’équilibre de ses finances.

Pour l’ambassadeur de France au Laos que je suis depuis quelques mois, cette action s’inscrit au cœur de la diplomatie économique que le Ministre Laurent Fabius a placée en tête de nos priorités, par la convergence du soutien au développement des pays amis et du soutien à nos entreprises exportatrices.

Je voudrais terminer en annonçant que nous sommes engagés, secteur privé et instances publiques au sein de l’équipe France, dans la préparation d’une manifestation qui devrait avoir lieu durant la dernière semaine de novembre, "les Rendez-vous de Vientiane", qui manifestera de manière... éblouissante, je l’espère, la synergie entre intérêts laotiens et français, action des entreprises et soutien au développement, événements culturels et scientifiques et d’autres encore.

Je vous remercie."

CITELUM a déjà réalisé les éclairages de plusieurs bâtiments emblématiques de Vientiane : That Luang, Vat Sisaket, Vat Ho Phra Keo, Palais présidentiel. Photographies Ivo Dekovic pour CITELUM

Dernière modification : 30/09/2014

Haut de page