Epidémie de poliomyélite : message du 23 décembre 2015

Dans le cadre de cette campagne, il est important que tous les enfants de moins de 15 ans résidents au Laos puissent être couverts par cette vaccination supplémentaire (Supplementary Immunization Activities of oral polio vaccine) même s’ils ont déjà leur vaccin à jour.
Pour mémoire :
La poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie totale en quelques heures. Le virus se propage d’une personne à une autre principalement par la voie fécale-orale ou moins fréquemment par le biais d’un véhicule commun (eau ou aliments contaminés, par exemple) et se multiplie dans l’intestin. La fièvre, l’asthénie, les céphalées, les vomissements, la raideur de la nuque et les douleurs dans les membres en sont les premiers symptômes.
Elle touche principalement les enfants de moins de 5 ans.
Non traitée la poliomyélite peut causer des paralysies et la mort. Il n’y a actuellement pas de remède. La prévention via la vaccination est la seule option.
Tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres risquent de contracter la poliomyélite.
Il est normal que les enfants souffrent d’une légère fièvre après avoir reçu le vaccin.
La primo-vaccination des nourrissons par le DTP (Diphtérie, Tétanos, Polio) est obligatoire en France.
En cas de doute n’hésitez pas à consulter un médecin.

PNG - 34.8 ko

Dernière modification : 19/01/2016

Haut de page