Evaluation du soutien de la France au système de formation médicale laotien

Jeudi 20 septembre 2012, des experts français et laotiens se sont réunis pour la quatrième réunion du comité de pilotage du projet d’appui à l’enseignement supérieur médical.

Co-présidée par M. Eksavang Vongvichith, ministre laotien de la Santé, et M. Yves Carmona, Ambassadeur de France au Laos, ce comité de pilotage a permis aux différentes parties d’échanger sur l’avancée du projet et d’écouter les résultats de l’évaluation externe, commanditée par le ministère des Affaires étrangères français.

JPEG

Lancé en 2008 et doté d’un fonds de 1,9 millions d’euros, ce Fonds de Solidarité Prioritaire (FSP) a pour objectif d’améliorer l’offre de soin au Laos en appuyant la refonte du système de formation supérieure de spécialité. Il a permis en particulier la mise en place d’un système d’internat et l’élaboration d’un plan national de formation mettant en adéquation les besoins en ressources humaines du système sanitaire laotien et la formation dispensée à l’Université des sciences de santé.

En 2010, le projet avait déjà permis de rénover la faculté de médecine (ex-Lycée PAVIE) et de construire une annexe. Ainsi, le nouveau centre de formation de l’Université des sciences de la santé offre plus de dix salles de classe, une bibliothèque, deux salles informatiques, un laboratoire de langue (financé par l’AUF) et un auditorium.

Les évaluateurs du projet ont souligné l’originalité du projet franco-laotien, la durabilité de ses effets et sa capacité à s’adapter aux évolutions structurelles de la société laotienne.

Dernière modification : 21/09/2012

Haut de page