FSD : Achèvement d’un projet de développement de la langue des signes

Le projet de développement de la langue des signes laotienne et de formation à la culture des personnes sourdes et malentendantes, mené par l’Association des personnes sourdes et malentendantes (Association for the Deaf) et financé par le Fonds Social de Développement (FSD) est arrivé à son terme.

Avec un financement du FSD à hauteur de 79 073 USD sur une période de 2 ans, ce projet a visé à répondre aux différents besoins identifiés : le manque d’accès à l’éducation et à l’information pour les personnes sourdes et malentendantes, le manque de formation des professeurs en langue des signes, ainsi que l’absence d’une langue des signes laotienne.

Mis en œuvre dans les provinces de Luang Prabang, Xiengkhuang, Oudomxay, Champassak et dans la préfecture de Vientiane, le projet a permis de former des éducateurs, des familles et des professeurs d’écoles spécialisées à la langue des signes. Il a également permis une grande sensibilisation à la situation des personnes sourdes et malentendantes auprès du grand public et de nombreux acteurs, parmi lesquels des fonctionnaires du ministère de l’Education, du ministère du Travail et des Affaires sociales, du ministère de la Justice, du ministère de l’Intérieur et du Barreau laotien, ainsi que des professionnels médicaux, des officiers de police ou encore des professionnels des médias. Ces formations et activités de sensibilisation permettent de faciliter l’accès aux services publics pour les personnes sourdes et malentendantes, notamment l’offre éducative proposée aux enfants, et d’encourager la prise en compte de services d’interprétariat.

Par ailleurs, un groupe de recherche sur la langue des signes laotienne a été créé, avec la participation de professeurs d’écoles spécialisées pour les personnes sourdes et malentendantes, dans le but de développer un vocabulaire plus spécifique et complet de la langue. Le groupe de travail a établi 228 nouveaux mots, et l’association a par la suite créé une vidéo de chaque signe pour faciliter leur compréhension.

Le premier documentaire laotien sur la culture des personnes sourdes et malentendantes et sur les activités de l’association a été produit, permettant de donner une meilleure visibilité au sujet :

Enfin, en accord avec l’objectif principal du FSD de renforcement des capacités de la société civile laotienne, le financement de ce projet a permis de soutenir la création et l’enregistrement de l’Association des personnes sourdes comme entité indépendante, qui agissait auparavant comme unité de l’Association Laotienne des Personnes Handicapées. Cette nouvelle structure rend plus visibles les besoins spécifiques des personnes sourdes et malentendantes, tout en encourageant leur accès aux droits au Laos, dans le cadre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Pour plus d’information sur l’Association des personnes sourdes : www.laodeaf.org

Dernière modification : 10/04/2014

Haut de page