Formation en France d’une délégation laotienne du secteur judiciaire

Une délégation laotienne de 20 personnes s’est rendue en France, du 12 au 28 mai 2014, afin de bénéficier d’une formation organisée par l’Ecole Nationale de la Magistrature, en lien avec Avocats Sans Frontières.

La délégation, conduite par le Dr. Chomkham BOUPHALIVANH, Directeur Général de l’Institut de Formation Juridique et Judiciaire des Magistrats, ministère de la Justice, était composée de juges, procureurs, avocats et hauts fonctionnaires du ministère de la Justice.
Reçus à Paris par des membres du département international de l’ENM, dont le directeur de l’Ecole, M. Xavier RONSIN, la délégation laotienne a suivi une formation du 12 au 17 mai sur les bases de l’ingénierie pédagogique et l’élaboration d’un dispositif de formation.

Ce déplacement a également été l’occasion d’une visite à la Cour de Cassation et au Palais de justice de Paris. Puis, du 19 au 23 mai, la délégation s’est rendue à Bordeaux pour une seconde phase de formation complémentaire, plus approfondie, sur l’ingénierie pédagogique et administrative d’un institut de formation judiciaire.
Cette visite d’étude s’inscrit dans le cadre du projet d’Appui à la mise en œuvre du schéma directeur de la justice au Laos (Legal Sector Master Plan - LSMP), adopté en 2009, et qui vise à améliorer l’accès à la justice des citoyens et l’Etat de droit d’ici 2020.

La France contribue à hauteur d’1,26 million d’euros à ce projet, soutenu également par le PNUD, l’Union Européenne et les Etats-Unis. Cette contribution n’est pas seulement financière : elle implique également l’expertise de juges, procureurs et avocats français pour soutenir, entre autre, l’établissement d’un Institut National de Formation Judiciaire au Laos.
La création de cet Institut est l’une des composantes clés de l’appui français à la mise en œuvre du schéma directeur de la justice, en collaboration avec le ministère de la Justice, la Cour suprême, le Bureau du Procureur suprême général et l’Association du barreau laotien. Grâce à ce projet, centré sur la qualification des professionnels du secteur judiciaire, la France souhaite contribuer à un traitement équitable de tous les citoyens devant la justice.

Un séminaire de bilan était organisé le mardi 17 juin , en présence de l’ambassadeur de France au Laos M. Yves Carmona, du vice-président du Bureau du Procureur, M. Langsy Sibounheung et du vice-président de la Cour Suprême, M. Khampha Sengdala.

Dernière modification : 18/06/2014

Haut de page