Francophonie : Décorations de Mme Khamphiou Louangphachaleun et Mme Khamsoy Vongsamphanh

L’Ambassadrice de France au Laos, Mme Claudine Ledoux, a remis à Mme Khamphiou Louangphachaleun, professeur de français à l’Institut et au Lycée français Josué Hoffet, et Mme Khamsoy Vongsamphanh, professeur d’histoire-géographie et de français et proviseur adjointe au lycée de Vientiane.

JPEG

L’Ambassadrice de France a prononcé les discours ci-dessous.

Remise des insignes de Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques à Mme Khamphiou Louangphachaleun

Chère Madame,

Vous êtes diplômée de l’Institut universitaire pédagogique du Laos et titulaire d’un DEA en français langue étrangère de l’Université de Rouen. Mme Khampiou, vous œuvrez depuis plus de vingt ans à la promotion et à l’enseignement de la langue française au Laos.

Vous avez occupé diverses positions, enseignante, formatrice, responsable de la filière universitaire en français, auprès de plusieurs institutions de la capitale. Jusqu’en 2014, vous assuriez notamment les fonctions de directrice-adjointe du Département de français au sein de la Faculté des Lettres de l’Université nationale du Laos.

Depuis lors, vous vous consacrez exclusivement à l’enseignement de la langue française au sein de l’Institut français du Laos avec lequel vous collaborez de longue date. Très proche du réseau de la coopération française, vous enseignez aussi la langue lao aux élèves du Lycée Josué-Hoffet, aux élèves qui ne parlent pas le lao à leur arrivée à Vientiane mais aussi aux élèves laotiens (35 % des effectifs) qui ont besoin de maîtriser leur langue maternelle pour en assimiler d’autres encore plus facilement.

Très consciencieuse vous avez à cœur de parfaire votre formation et saisissez toutes les opportunités, notamment pour renouveler vos techniques pédagogiques, vous spécialiser dans l’enseignement du français sur objectifs (notamment le français des métiers du tourisme, de la justice et de la médecine) via des formations proposées en métropole ou dans la région.

Vous participez par ailleurs à des travaux de recherche sur l’attractivité du français dans une perspective professionnelle au Laos et dans les pays voisins. A l’occasion, vous avez d’ailleurs représenté votre pays au sein du réseau régional de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Pour toutes ces raisons, Chère Madame, vous êtes un excellent relais de l’action de la France dans les domaines culturel et linguistique. Très dynamique et enthousiaste, vous avez aussi longtemps assumé le rôle de formatrice des conseillers et assistants pédagogiques des classes bilingues du Laos.

En outre, vous êtes toujours volontaire pour prendre part à l’appui logistique lors de rencontres internationales faisant appel à vos capacités linguistiques, comme ce fut le cas notamment lors de la Conférence ministérielle de la francophonie en 2007, puis du sommet ASEM–UE en 2012 et lors de la 75è conférence de l’Association internationale des maires francophones en 2013.

Mme Khampiou, pour toutes ces raisons, la France a souhaité reconnaître publiquement votre engagement.

C’est pourquoi, j’ai l’honneur aujourd’hui de vous remettre, au nom du Gouvernement français, l’insigne de Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques.

Remise des insignes d’Officier de l’Ordre des Palmes académiques à Mme Khamsoy Vongsamphanh

Chère Madame,

Vous êtes diplômée en Lettres de l’Ecole supérieure de pédagogie de Vientiane, puis en histoire-géographie. Vous avez obtenu une maitrise de français langue étrangère (FLE), puis un DEA en sciences du langage à l’Université Stendhal de Grenoble.

Formée sur les bancs du Lycée de Vientiane auquel la France reste très attachée, vous y êtes revenue pour y enseigner l’histoire-géographie en français et le français langue étrangère et ce depuis 37 ans.

Fervente francophone et francophile, cela ne fait aucun doute, vous êtes d’un optimisme à toute épreuve dans un contexte linguistique très concurrentiel au Laos. Reconnue par vos pairs et les autorités éducatives, vous vous êtes vue confier la direction-adjointe de votre établissement il y a 20 ans.

Depuis la création du réseau des classes bilingues, à la fin des années 90, vous avez également eu la charge de leur coordination au sein de votre lycée. Fort de ce positionnement, vous assumez la fonction de conseillère pédagogique de français au niveau national. Enfin, c’est à ce titre que vous participez activement à la formation continue des enseignants et à l’élaboration d’outils innovants en lien avec les nouvelles techniques de l’information et de communication.


Très engagée dans la défense de la langue et de la culture françaises qui vous ont accompagnée tout au long de votre vie, Chère Madame Khamsoy, vous êtes connue pour votre volontarisme et votre participation à leur rayonnement.


En outre, vous avez eu à collaborer avec cette ambassade dans le cadre de projets linguistiques dans les domaines de la santé et du droit. Vous proposez enfin vos services depuis de nombreuses années à ce qu’est aujourd’hui l’Institut français du Laos (jadis le Centre de langue française) et au Lycée français Josué-Hoffet dans lesquels vous enseignez également la langue que nous avons en partage.

Mme Khamsoy, je crois pouvoir dire que vous êtes un relais incontournable de l’action linguistique de la France au Laos. Votre engagement passionné pour l’apprentissage, la diffusion, la maîtrise du français mérite d’être salué et encouragé avec reconnaissance et justifie pleinement la nomination qui nous rassemble aujourd’hui.

C’est pourquoi, j’ai l’honneur de vous remettre, au nom du Gouvernement français, l’insigne d’Officier de l’Ordre des Palmes académiques.

Dernière modification : 06/05/2016

Haut de page