Informations consulaires à destination des expatriés français du Laos

La carte nationale d’identité est valide 15 ans à compter du 1er janvier 2014

A compter du 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d’identité passe de 10 à 15 ans pour les personnes majeures.

L’allongement de cinq ans pour les cartes d’identité concerne :
- les nouvelles cartes d’identité sécurisées (cartes plastifiées) délivrées à partir du 1er janvier 2014 à des personnes majeures.
- Les cartes valides au 1er janvier 2014 sont automatiquement valides 15 ans sans démarche particulière.

ATTENTION : Cette prolongation ne s’applique pas aux cartes nationales d’identité sécurisée pour les personnes mineures. Elles seront valables 10 ans lors de la délivrance.


Inutile de vous déplacer au consulat
Si votre carte d’identité a été délivrée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la prolongation de 5 ans de la validité de votre carte est automatique. Elle ne nécessite aucune démarche particulière. La date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Si vous souhaitez voyager à l’étranger avec votre CNI, rendez-vous sur www.diplomatie.gouv.fr pour plus d’informations.

Un seul justificatif par an demandé aux retraités

En France, l’Insee se charge de signaler les décès aux caisses de retraite. Ce système ne peut être mis en place à l’étranger, les caisses sont donc obligées de demander tous les ans aux retraités expatriés un certificat d’existence prouvant qu’ils sont toujours vivants.

Dorénavant, les retraités français résidant à l’étranger n’auront besoin de prouver leur existence qu’une seule fois dans l’année.

Un décret en ce sens est paru le 15 décembre 2013 au Journal Officiel. Il permet à un régime de retraite de demander à un pensionné installé en dehors de l’Hexagone son certificat d’existence et de le transmettre aux autres régimes. « Cette mutualisation permettra d’alléger les obligations à la charge des assurés résidant hors de France, qui sont aujourd’hui tenus de produire chaque année un certificat d’existence pour chaque régime de retraite auquel ils sont affiliés », est-il indiqué dans le J.O.

ATTENTION : en l’absence de certificat d’existence, le régime désigné pourra décider de suspendre toutes les pensions du retraité.

Dernière modification : 24/12/2013

Haut de page