Journées lao-françaises 2012 de la recherche pour le développement

La deuxième édition des journées lao-françaises de la recherche pour le développement s’est tenue au centre de formation et de coopération internationale (ICTC) de Vientiane du 19 au 21 novembre 2012.

Organisées par l’Ambassade de France, en partenariat avec le ministère des Sciences et de la technologie et l’Institut français du Laos, les journées étaient présidées par le vice-ministre laotien de la Sciences et de la Technologie, M. Sakhone Chaleunvong, et l’Ambassadeur de France au Laos, M. Yves Carmona. Des expositions et des cycles de conférences, en français et en laotien, ont eu lieu pendant deux jours dans les domaines de la santé, des sciences sociales ainsi que de l’environnement et du développement rural.

JPEG

Ces journées ont réuni des chercheurs laotiens et français effectuant des travaux sur le Laos, les universités laotiennes, les institutions de recherche françaises et francophones présentes au Laos et leurs étudiants ainsi que les scientifiques de la sous-région du Mékong. 350 personnes, dont 60 intervenants, ont participé à cette seconde édition des Journées lao-françaises de la recherche pour le développement.

JPEG

Cet événement avait pour but de promouvoir la coopération entre chercheurs laotiens et français qui collaborent au quotidien pour répondre à la demande croissante en expertise du Laos. Des intervenants venus de pays voisins ont souligné l’importance de l’intégration régionale du Laos dans le domaine de la recherche. Ils ont appelé à une plus ample coopération régionale afin de concentrer les moyens humains et financiers disponibles, et ont incité leurs pays à travailler ensemble sur des problématiques de recherche communes.

Des expositions et près de 60 conférences scientifiques, en français et en laotien, ont eu lieu pendant trois jours dans les domaines de la santé, des sciences sociales ainsi que de l’environnement et du développement rural. Trois thèmes ont en particulier été approfondis par les scientifiques : « les relations entre l’usage des ressources naturelles et l’environnement », « les maladies infectieuses et parasitaires au Laos » et « la pluriethnicité : une richesse à gérer dans un pays en mutation rapide ».

En outre, ces journées étaient destinées à promouvoir la carrière de chercheur auprès des étudiants laotiens engagés dans des cycles universitaires supérieurs. Un concours de « panneaux scientifiques » a notamment été réalisé à cet effet. Les étudiants ont présenté leurs projets de recherche sous forme de panneaux didactiques qu’ils ont ensuite présentés oralement au jury.

Le premier prix a été décerné à Mlle Vatthamaphone Latthaphasavang pour son projet « Chromobacterium violaceum : pathogène émergent ou trésor tropical ? ». Mlle Vatthamaphone s’est vu décerner une bourse de recherche du gouvernement français, qui lui permettra d’effectuer trois ans de doctorat en France, ou en alternance entre la France et le Laos. Les deuxième et troisième prix ont respectivement reçu une bourse de recherche pour partir étudier dans une université de la région et un ordinateur portable.

Pour clôturer ces journées lao-françaises de la recherche, une réception a été offerte à la Résidence de France en l’honneur de nombreux chercheurs et étudiants laotiens.

JPEG
M. Yves Carmona, Ambassadeur de France au Laos, entouré des jeunes étudiantes de l’Université des Sciences de la Santé, dont la lauréate du concours de « panneaux scientifique », Mlle Vatthamaphone Latthaphasavang

Dernière modification : 26/11/2012

Haut de page