L’Ambassade de France participe à un séminaire sur le rôle des avocats dans le système judiciaire

Un séminaire sur le rôle des avocats dans le système judiciaire s’est tenu les 4 et 5 juin à Vientiane, présidé par le vice-ministre de la Justice de la RDP Lao, M. Bounsavath Boupha, le vice-président du Bureau du Procureur, M. Langsy Sibounheung, et le Président de l’Association du Barreau laotien, M. Mixay Thepmany.

JPEG

De gauche à droite : M. Benoit Bonaimé, Attaché de Coopération auprès de l’Ambassade de France en RDP Lao ; Mme Somchine Phanourath, Représentante d’ASF France au Laos ; Mme Natacha Fauveau Ivanovic, avocate membre d’ASF France ; M. Mixay Thepmany, Président de l’Association du Barreau laotien ; M. Vincent Prosper, Coordinateur d’ASF France au Laos.

***

Créée il y a 25 ans, la profession d’avocat est encore peu connue au Laos. Y compris au sein du système judiciaire, le rôle des avocats est souvent méconnu et incompris, créant de nombreuses difficultés dans l’exercice de cette profession au quotidien.

Organisé avec l’appui de l’ONG Avocats Sans Frontières – France, le séminaire a rassemblé plus de 80 participants parmi des avocats, des juges, des procureurs et des officiers de police afin d’informer et de sensibiliser ces différents professionnels de la justice au rôle de l’avocat dans la procédure civile et pénale, et notamment dans le respect des droits de la défense.

Venus de plusieurs provinces du pays, les participants ont débattu de manière participative et constructive sur les pratiques et les problématiques rencontrées aux niveaux local et national touchant à l’exercice de la profession. Le séminaire a plus largement permis à ces divers acteurs du système judiciaire d’évoquer ensemble les défis de la collaboration dans l’exercice de leur fonction.

Les discussions riches et animées entre les participants ont aussi été l’occasion d’échanges techniques spécifiques sur le rôle de l’avocat au regard du droit international et dans le cadre du système de médiation - processus de résolution des conflits très répandu au Laos. Par ailleurs, plusieurs projets portés par des organisations de la société civile ont été présentés afin d’illustrer l’implication et le rôle des avocats dans l’accès à la justice des personnes les plus vulnérables.

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre de la contribution du gouvernement français au projet d’Appui à la mise en œuvre du schéma directeur de la justice au Laos (Legal Sector Master Plan - LSMP), à hauteur d’1 million d’euros sur la période 2013-2016, et qui vise à renforcer l’Etat de droit d’ici 2020. En partenariat avec le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), le soutien au renforcement des compétences et du rôle de l’avocat au Laos est l’un des axes principaux de l’appui français à ce secteur.

Dernière modification : 09/06/2015

Haut de page