La Chambre européenne de commerce et d’industrie du Laos fête son 5ème anniversaire à la Résidence de France

L’Ambassade de France a organisé une réception le 3 mai 2016 en l’honneur du 5ème anniversaire de la Chambre européenne de commerce et d’Industrie du Laos (ECCIL), au côté de M. Guy Apovy, Président de l’ECCIL et en présence du vice-ministre du Plan et de l’Investissement M. Khamlien Pholsena.

A cette occasion, l’Ambassadrice de France Mme Claudine Ledoux a prononcé le discours suivant :

Je suis très heureuse d’accueillir ce soir à la Résidence de France la réception anniversaire de l’ECCIL, aux côtés de ses membres fondateurs dont Guy Apovy. Nous sommes tous honorés de la présence de Son Excellence Dr. Khamlien Pholsena, qui témoigne des étroites relations qu’entretient la Chambre avec les autorités laotiennes.

L’ECCIL est née en mai 2011 d’un désir de rassembler la communauté d’affaire européenne. Elle était créée sur les fondations de la chambre de commerce et d’industrie française au Laos, et grâce à des financements de l’Allemagne. Cinq ans après ses débuts, la chambre compte 110 membres représentant 14 Etats de l’Union Européenne, et reçoit pour son fonctionnement des fonds de la Commission Européenne. C’est un agencement unique, puisque le Laos est le seul pays de la région dans lequel il n’y a aucune autre chambre bilatérale. Nous pouvons tous être fiers du travail qui a été accompli !

En tant qu’Ambassadrice de France au Laos, mon ministre m’a confié pour mission de promouvoir les relations économiques et commerciales entre nos deux pays. Par conséquent, il est de ma responsabilité de soutenir les entreprises françaises - celles qui travaillent déjà au Laos, comme celles qui désirent s’y installer. En collaborant avec le Service Economique de l’Ambassade, l’ECCIL est un acteur à part entière de notre dispositif de diplomatie économique - je l’en remercie. J’espère conforter ces liens et renforcer la coopération avec mes services.

L’ECCIL célèbre ses 5 ans à un moment clé du développement du pays et de la région : alors que le Laos détient la présidence de l’ASEAN pour l’année 2016 et que la Communauté Economique de l’ASEAN vient d’être lancée, les autorités, tout comme le secteur privé doivent faire face à de nouveaux défis. C’est également une période pleine d’opportunités pour nos entreprises. Je ne doute pas que l’ECCIL saura les attirer dans le pays et les accompagner dans leur démarche. Vous le savez, dans un contexte régional hautement compétitif, le travail de la chambre auprès des entreprises européennes est crucial.

Je rappelle enfin, l’importance dans ce pays des actions de plaidoyer réalisées auprès des autorités laotiennes, en concertation avec les autres ambassades de l’Union Européenne et la délégation. Nos portes seront toujours ouvertes pour partager des points de vue et travailler sur des positions communes, comme nous l’avions fait concernant la loi sur le travail en 2014.

Vous l’aurez compris, forte de toutes ces missions, l’ECCIL est un acteur incontournable dans la relation entre les entreprises européennes, les autorités et le corps diplomatique. Je souhaite que la communauté d’affaires européennes, profitant de vos services, continue à s’accroitre au bénéfice du Laos comme de nos pays.

Dernière modification : 04/05/2016

Haut de page