La France apporte un financement de 71.000 USD au programme « Gender Development Group » (GDG)

Jeudi 26 mai 2011, M. François Sénémaud, Ambassadeur de France au Laos, a signé une convention de partenariat visant à soutenir GDG, un groupe qui travaille sur les politiques de genre au sein des villages et des minorités du district de Sangthong

Formé en 1991 sous le nom initial de « Women in Development » (le développement des femmes), le GDG est le fruit d’une collaboration entre l’UNICEF et l’Union des femmes laotiennes (LWU). Ayant mis l’accent sur la réduction des violences domestiques et le soutien de l’égalité homme-femme en milieu rural, l’association a décidé en 1996 de transformer son nom en « Gender Development Group » (groupe de développement des genres) , plus évocateur du cœur de ses activités.

S’associant aux valeurs défendues par le groupe, la France vient de signer une convention de partenariat avec le GDG lui allouant un montant total de 71.810 USD en provenance du Fonds social de développement (FSD), soit environ 50.000 €.

JPEG - 48.5 ko
Le groupe GDG souhaite favoriser l’émergence d’une société où les femmes puissent travailler librement sans être victimes de violence ou de discrimination

Le projet actuellement en cours vise à désenclaver les minorités vivant dans le district de Sangthong (province de Vientiane), en les formant à des activités génératrices de revenus tout en les conduisant à s’interroger sur la place de la femme en milieu rural. Dans une optique de lutte contre la pauvreté, les hommes reçoivent des formations au travail du bambou tandis que les femmes sont encouragées à se diriger vers les métiers du textile.

JPEG - 36.1 ko
M. François Sénémaud, Ambassadeur de France au Laos, et Mme Boutsady Khounnouvong, coordinatrice générale de GDG

Dernière modification : 09/02/2012

Haut de page