La France soutient l’organisation d’une formation à la langue des signes lao

Du lundi 28 janvier au vendredi 1er février 2013, des fonctionnaires du ministère laotien de l’Éducation participent à une formation à la langue des signes lao, organisée grâce au soutien financier du Fonds Social de Développement (FSD) de l’Ambassade de France.

JPEG

Cette formation d’une semaine est proposée par l’association pour les sourds et malentendants, née au sein de la Lao Disabled People’s Association (organisme laotien pour les personnes en situation de handicap), et qui a obtenu le statut d’association en novembre 2012.

Les ateliers dispensés devraient permettre aux fonctionnaires d’acquérir les bases de la langue des signes lao et de pouvoir communiquer plus facilement avec les sourds et malentendants, favorisant ainsi une meilleure intégration sociale de ces personnes.

D’autres formations pour les jeunes malentendants et leurs familles ont déjà été dispensées par l’association dans cinq provinces du Laos, dans le cadre d’un projet de deux ans financé par le Fonds Social de Développement intitulé « formation à la langue des signes lao et à la culture sourde ».

D’un montant total de 79.000 USD, la subvention du FSD doit permettre à l’association d’améliorer le niveau et la dissémination de la langue des signes lao à l’échelle nationale, en proposant la formation des autorités, des enseignants ainsi que des sourds et malentendants et de leur communauté à la pratique de cette langue. De façon plus large, le travail conduit par l’association pour les sourds et malentendants vise à offrir un meilleur accès des personnes sourdes aux services publics et au système éducatif.

La langue des signes n’est pas universelle ; on dénombre près d’une centaine de langues des signes dans le monde, chacune caractérisée par de légères spécificités régionales.

Dernière modification : 29/01/2013

Haut de page