Mission de l’Ambassadeur de France à Luang Namtha

Du 25 au 27 mars 2013, M. Yves Carmona, Ambassadeur de France au Laos, s’est rendu dans la province montagneuse de Luang Namtha pour découvrir le programme de santé maternelle et infantile mis en œuvre par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), financé en partie grâce à un don de 300 000 EUR du gouvernement français.

Du 25 au 27 mars 2013, M. Yves Carmona, Ambassadeur de France au Laos, s’est rendu dans la province montagneuse de Luang Namtha pour découvrir le programme de santé maternelle et infantile mis en œuvre par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), en partie financé grâce à un don de 300 000 EUR du gouvernement français.

Si la famine n’est pas un problème chronique au Laos, les statistiques fournies par le PAM et l’UNICEF font état d’un taux de malnutrition élevé chez les enfants de moins de 5 ans, en particulier dans certaines zones rurales reculées.

Distribution de complément alimentaire à une mère et son enfant - JPEGUne étude récente montre que 13% de la population rurale est considérée en situation d’insécurité alimentaire, mais surtout que 50 % de la population rurale est vulnérable, risquant de se trouver en situation d’insécurité alimentaire en cas de catastrophes climatiques ou de perturbation dans les récoltes.

La France est attentive aux efforts du Laos pour résorber son problème de malnutrition. Suite aux intempéries de 2011 qui ont diminué la production agricole, la France a décidé d’accorder un don de 300 000 EUR pour soutenir un programme de santé maternelle et infantile, mis en œuvre localement par le PAM et le ministère laotien de la Santé.

M. Yves Carmona, Ambassadeur de France au Laos, s’est rendu sur le terrain afin d’observer la mise en œuvre de ce programme dans plusieurs districts de la province montagneuse de Luang Namtha. Il était accompagné de M. Paul Howe, directeur adjoint de l’office du Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour le Laos.

Les premiers essais observés sur les mères et les nouveau-nés dans les villages sont encourageants. La fréquentation des dispensaires a augmenté grâce à ce programme, ce qui est bon signe sur le long terme.

L'Ambassadeur de France a particpé à une séance de dégustation - JPEG
Mardi 26 mars, la mission s’est rendue dans les villages de Kokmoung et de Donamai, dans le district de Sing. Ils ont eu l’occasion de rencontrer l’équipe du dispensaire médical de Kokmoung, ainsi que plusieurs patientes. La mission a également pu entendre les réactions des mères concernant l’impact des compléments alimentaires sur le développement de leurs enfants.

Le lendemain, la délégation a visité le village de Nammkone, dans le district de Namtha, où elle a assisté aux actions pédagogiques menées par le PAM auprès de la population locale. Le programme vise à améliorer le régime alimentaire des villageois en associant les compléments alimentaires distribués et la cuisine locale traditionnelle. La visite s’est conclue par une séance de dégustation.

- Consulter l’album photo de la visite.

Dernière modification : 01/04/2013

Haut de page