Mot de l’Ambassadeur de France

Le 1er trimestre 2014 a vu de nombreuses activités témoigner de la forte présence de la France au Laos dont je retiendrai le mois de la francophonie et l’inauguration de deux nouvelles entreprises françaises.

Le mois de la francophonie a été émaillé de manifestations détaillées à l’intérieur de ce numéro. J’ai participé ou assisté à beaucoup d’entre elles et j’en retire le sentiment encourageant qu’au-delà des générations naguère formées en français, la relève se prépare. Certes, l’anglais domine et dominera encore pendant que d’autres langues, notamment asiatiques, entrent en concurrence, mais le français, beaucoup le comprennent, reste la deuxième grande langue de communication mondiale et une marque d’excellence, un atout dans une carrière. Ayons tous à cœur de porter cette ambition, comme le font bénévolement tant de nos lecteurs, que je salue !

La francophonie était aussi à l’honneur lors de l’inauguration, le 2 avril, de deux implantations françaises majeures sur la Zone économique spéciale (ZES) de Savan-Seno à Savannakhet, en présence notamment de SEM Somsavad Lengsavad, vice-premier ministre chargé de l’économie.

L’usine Essilor, la première construite depuis 1997, est équipée des dernières technologies et on y voit des employés laotiens en tenues de laboratoire occupés à la surveillance de machines performantes, pour moitié importées du site français principal de l’entreprise et veillant avant tout à la qualité des produits. Tous formés sur place et en Thaïlande par l’entreprise, ils sont entrés avec enthousiasme dans l’ère industrielle, préfigurant ce qui pourrait devenir à terme un "hub" économique français au cœur d’une ZES très internationale.

« Savan logistics » et « JP investments » créées par notre compatriote établi de longue date à Savannakhet, Jean Pierre Grzelczyk, ont été inaugurées le même jour et faciliteront l’accueil de nouvelles entreprises au Laos. Dans ces deux cas comme pour d’autres implantations étrangères, la proximité de la Thaïlande constitue un facteur-clé d’attractivité.

Je rappelle enfin qu’une élection importante est organisée, à Vientiane comme partout dans le monde, le 25 mai, celle des conseillers consulaires. Ils siègeront dans des conseils consulaires réunis sous la présidence du chef de poste, participeront à la mise en place des politiques conduites pour les Français de l’étranger ainsi qu’à l’élection des Sénateurs des Français de l’étranger. Au Laos, quatre listes sont en concurrence pour solliciter les suffrages des Français résidents. Il va de soi que l’ambassade est parfaitement neutre par rapport à tous les candidats.

J’appelle les électeurs à une participation massive au scrutin du 25 mai et les candidats à un comportement exemplaire. Ils pourront organiser des réunions d’information à l’ambassade ou à l’Institut français à partir du début de la campagne officielle le 5 mai prochain. En dehors de cette facilité, ils sont invités à se conformer au droit en vigueur sur le territoire de la RDP lao qui nous accueille et dont la sérénité doit être préservée.

Sok dee Pimai à tous !

Yves Carmona

Dernière modification : 08/04/2014

Haut de page