Odile Liger et les élèves de l’Ecole des Beaux Arts au CLF

Depuis 2004, le Centre de Langue Française de Vientiane est associé au Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines de Strasbourg. Chaque année, un artiste français prend ses quartiers au Laos pour deux mois et partage son temps et son talent avec une dizaine d’élèves de l’Ecole des Beaux Arts de Vientiane. Ils étaient 12 cette année à faire la rencontre d’Odile Liger, peintre, graveur et enseignante à l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg.

JPEG - 107.9 ko
Les étudiants de l’Ecole des Beaux Arts de Vientiane, fiers de présenter leurs œuvres lors du vernissage le 2 mars 2010

Peu au fait des techniques artistiques enseignées au Laos, Odile Liger est arrivée avec quelques morceaux de plastique pour partager son savoir-faire de graveur. Une fois les problèmes de langage dépassés, l’artiste a très vite constaté le très bon niveau en gravure sur bois et à pointe sèche de ces étudiants en 2e et 4e année. Odile Liger a passé trois semaines à Vientiane et deux à Savannakhèt et se félicite de cette collaboration où elle a autant transmis que reçu pour son plus grand plaisir. « Si au début les étudiants de Vientiane attendaient d’être guidés, l’aspect collectif de l’expérience et les créations originales ont permis le succès de cette rencontre ».

JPEG - 59.7 ko
Exemple de personnage hybride sorti de l’imagination des étudiants laotiens, entre tradition et modernité

« Rencontres Imprévues », c’est justement le nom de l’exposition présentée jusqu’à la fin du mois d’avril au Centre de Langue Française de Vientiane. On y découvre cinq gravures réalisées en France par l’artiste, une série d’aquarelles peintes au cours de son séjour au Laos ainsi que 240 des œuvres des étudiants laotiens où la tradition rencontre des images contemporaines. Tel était le thème que leur a proposé Odile Liger et qui leur a permis de laisser libre cours à leur originalité et à leur talent. Une rencontre imprévue entre des artistes, des techniques et des matières pour un résultat surprenant.

De retour à Strasbourg, Odile Liger espère trouver un éditeur pour publier les 20 livres réalisés à partir du travail des étudiants laotiens.

Exposition "Rencontres imprévues" au CLF de Vientiane jusqu’au 30 avril. Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30 et le samedi de 9h30 à 16h30. Entrée gratuite.

Dernière modification : 22/11/2010

Haut de page