Première visite officielle de l’Ambassadeur de France à Luang Prabang

L’Ambassadeur de France au Laos, M. Yves Carmona, s’est rendu à Luang Prabang du 18 au 21 octobre 2012.

A l’occasion de cette première visite dans le Nord-Laos, M. Yves Carmona s’est entretenu avec M. Saysamone Khomthavong, vice-gouverneur de la province de Luang Prabang, ainsi qu’avec M. Bounang Phongphichith, directeur de la Maison du patrimoine.

Ces rencontres officielles ont permis de faire le point sur l’engagement français en matière de préservation du patrimoine urbain de la ville de Luang Prabang. Depuis 1998, l’Agence française de développement a accordé plus de 12 M€ (15 MUSD) pour la protection et la mise en valeur du site inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Grâce à cet apport financier, une trentaine de bâtiments remarquables, incluant des maisons traditionnelles ainsi que des temples, ont pu être restaurés au cours de la dernière décennie. Divers travaux d’électricité et de voirie (incluant par exemple l’enfouissement de réseaux électriques) ont également été réalisés. Enfin, les différents projets mis en place ont permis de bâtir un cadre réglementaire pour la préservation du patrimoine immatériel de la ville.

Au cours de la visite, une réception a été organisée au Centre Culturel Lao-Français de Luang Prabang afin de permettre au nouvel Ambassadeur de France de rencontrer la communauté française. A l’occasion de son discours inaugural, M. Yves Carmona a salué le courage et l’esprit d’entreprise des résidents Français installés à Luang Prabang.

Par ailleurs, il a rendu hommage à son prédécesseur, M. François Sénémaud, et a rappelé son engagement personnel en faveur de la préservation de Luang Prabang, ainsi que celui de M. Yves Dauge, maire-adjoint de Chinon et ancien Sénateur, qui a été le fédérateur de la coopération franco-laotienne à Luang Prabang, avant même le classement du site au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour terminer sa visite, M. Yves Carmona s’est rendu sur la Tombe d’Henri Mouhot, localisée sur la rive-sud de la Nam-Khane, afin de rendre hommage à cet explorateur français qui a été l’un des premiers Européens à visiter l’ancienne capitale royale laotienne. Sur sa trace, de nombreux Français sont à leur tour tombés sous le charme de cette ville et y aujourd’hui exercent dans les secteurs du tourisme durable et de l’urbanisme.

JPEG

Dernière modification : 23/10/2012

Haut de page