Réception de lancement de la Lao Fashion Week à la Résidence de France (12 septembre 2016)

La Résidence de France accueillait le 12 septembre 2016 la soirée de lancement de la 3ème édition de la "Lao Fashion Week", qui se tient à Vientiane du 12 au 16 septembre. L’Ambassadrice de France, Mme Claudine Ledoux, y a prononcé le discours suivant.

Excellences,

Mme la directrice de la Lao Fashion Week, Chère Pany,

Cher membres du comité de sélections, chers amis,

Je suis très heureuse de vous accueillir à la Résidence de France ce soir pour marquer le lancement de la Lao Fashion Week 2016. Cette manifestation gagne chaque année en envergure et s’ouvre encore davantage aux talents régionaux et internationaux.

Depuis le début de cette aventure, la France, représentée au Laos par cette Ambassade, s’est portée volontaire et s’est tenue aux côtés de l’énergique et tenace Pany Saignavongs, pour parvenir, ensemble, à réaliser ce beau projet commun.

On ne le dira jamais trop, la mode est un art d’excellence et d’expertise française. Paris, « ville lumière » et « capitale de la mode » accueille deux fois par an des millions de professionnels de la mode dans un grand rassemblement international, qui a inspiré cette édition de la Lao Fashion Week. Les plus grandes maisons de couture et les jeunes créateurs s’y retrouvent, pour des échanges fructueux et partagent bien plus que des mondanités auxquelles on pourrait, à tort, réduire ce secteur.

En France, la mode est une industrie prestigieuse et florissante, qui pèse -tout de même- 34 milliards d’euros, et emploie des centaines de milliers de personnes. La mode c’est aussi une certaine idée de la beauté, de l’esthétique, un savoir-faire et de traditions que l’ont fait perdurer, et que l’on réinvente sans cesse. En cela, elle est porteuse de création et d’innovation. Et c’est précisément cette dimension qui nous a poussés à nous investir aux côtés de Pany dans cet audacieux projet.

Le partenariat de l’Ambassade de France au Laos avec la Lao Fashion Week s’est concrétisé en 2014 autour d’un projet spécifique : le concours des jeunes créateurs de mode, qui a permis au vainqueur de partir étudier 6 mois au sein de la prestigieuse école ESMOD à Paris. De retour au Laos, Billy nous présentera vendredi ses nouvelles créations qui, je l’espère, seront marquées par son passage en France…

Cette année, la Lao Fashion Week prend le slogan « Fashion for a Good Cause ». Une partie des recettes des ventes du magasin éphémère et de la vente aux enchères finale des créations servira à financer la bourse du jeune Viseth, nouvel espoir que le comité de sélection, dont j’ai eu l’honneur de faire partie, a sélectionné cette année pour prendre la suite de Billy et représenter le Laos à Paris. Je tiens à remercier Pany, et tous les créateurs, pour cette belle initiative commune qui nous permet d’offrir cette chance à un jeune talent du Laos.

Pour terminer, la francophonie n’est pas absente de cet évènement et je suis particulièrement fière d’annoncer que Viseth, le nouveau lauréat de concours des jeunes créateurs de mode, est un élève des classes bilingues franco-lao de Savannakhet. Billy et Viseth incarnent cette nouvelle génération dynamique et pleine de talent, portée par la francophonie, et sur laquelle le Laos doit compter pour son développement. Nous sommes fiers qu’une partie de leur formation se déroule en France.

Merci également aux nombreux mécènes qui rendent cette aventure possible, en premier lieux desquels l’ESMOD, et beaucoup d’autres partenaires français ou francophones.

Je remercie Beerlao pour sa contribution à cette soirée de lancement.

Merci également aux médias présents, représentés ce soir par Somsanouk Mixay, d’offrir une visibilité à cet évènement qui promet de compter de plus en plus sur la scène régionale et internationale.

Je vous souhaite à tous une belle semaine de la mode !

Dernière modification : 13/09/2016

Haut de page