Signature de deux conventions de financement entre l’AFD et le Laos

Le 6 avril 2007, deux conventions de financement, de montants respectifs de 1 et de 7 millions d’euros ont été signées entre le Laos et l’Agence Française de Développement.

La première convention de 7 millions d’euros permettra d’apporter un appui au secteur de la santé au Laos dans deux domaines prioritaires : l’extension du système d’assurance santé dans la province de Savannakhet et dans la Capitale de Vientiane et la lutte contre les maladies émergentes telles que le VIH/SIDA ou encore la grippe aviaire. Cette deuxième composante comprendra notamment le financement de la construction du futur Institut Pasteur Lao.

JPEG - 30.6 ko
(Photo M. Bour)

Ce projet d’appui au secteur de la santé, dont l’objectif est d’améliorer l’état de santé des populations locales par un accès plus équitable à des services de santé de qualité et par un meilleur contrôle des maladies transmissibles et émergentes, sera la première intervention de l’AFD dans ce secteur au Laos.
La deuxième convention de financement, dont le montant s’élève à un million d’euros, permettra la mise à disposition d’un Fonds d’Expertise et de Renforcement de Capacité auprès des autorités, qui sera affecté en priorité au financement des études ou des expertises réalisées dans le cadre de l’identification, de la préparation ou de l’audit de projets ou de programmes préparatoires à de nouveaux concours de l’AFD.

Les premières études qui seront financées à partir de ce fonds pourraient concerner, d’une part, un nouveau projet de mise en valeur du patrimoine et du développement urbain à Luang Prabang et, d’autre part, une étude de faisabilité du dernier tronçon de la liaison ferroviaire Thanaleng - Vientiane, non directement rattachée à un concours de l’Agence Française de Développement, mais pouvant s’inscrire dans un contexte de coopération régionale France - Laos - Thaïlande.

JPEG - 28.7 ko
(Photo M. Bour)

La mise à disposition de ce fonds d’expertise témoigne de l’engagement de la France à mener des projets innovants dans le cadre du 6éme plan quinquennal de développement économique et social et dans le respect des engagements qu’elle a pris à travers le Document Cadre de Partenariat ( DCP) qu’elle a signé, en janvier 2007, avec le gouvernement laotien.

Dernière modification : 01/08/2011

Haut de page