Stage de formation des enseignants francophones

Les enseignants de français et de disciplines non linguistiques (mathématiques, physique , chimie et biologie) des classes bilingues de Vientiane, Luang Prabang, Paksé et Savannakhet, ont suivi une formation de 30 heures du 1er au 5 juillet 2013 dans les quatre grandes villes du pays. Cette nouvelle session de formation a été préparée et assurée par des assistantes techniques françaises en poste dans les grandes villes du Laos, Mmes Anne BOUCLÉ, Isaline MERLE-D’AUBIGNÉ, Laetitia FANTOZZI, Maysoun EL GHEZAL ainsi que par Mme Elsa CHACHKINE, enseignant-chercheur à l’université Paris-Est Créteil.

JPEG
Ces formations, mises en place à la demande des professeurs, ont été organisées par la cellule bilingue du ministère de l’Éducation et des Sports, avec le soutien technique et financier de l’Ambassade de France au Laos.
Les différents stages intensifs proposés plusieurs fois par an ont pour objectifs de diversifier les pratiques pédagogiques des enseignants de français et de disciplines non linguistiques (DNL) de façon à motiver les élèves des classes bilingues, à améliorer leurs compétences langagières en français et à faciliter l’appropriation des mathématiques et des sciences enseignés en français.

La formation des enseignants de français des écoles bilingues, assurée par les assistantes techniques à Paksé, Savannakhet et Vientiane avait plusieurs objectifs : améliorer les compétences linguistiques des enseignants formés, proposer du matériel pédagogique réutilisable dans les classes bilingues et développer les compétences pédagogiques des enseignants, notamment en ce qui concerne la conception de séquences d’apprentissage à partir de chansons.

La formation assurée en parallèle par Mme Chachkine, à l’attention des enseignants de mathématiques, de sciences et de français, poursuivait deux grands objectifs :
-  former les enseignants de français à la préparation, en amont, des élèves pour les sensibiliser au français des mathématiques et des sciences, afin que ces derniers tirent un meilleur parti des cours scientifiques.
-  inciter les enseignants de français et des disciplines scientifiques à travailler ensemble de façon à faire émerger dans les établissements des projets interdisciplinaires.
Un volet de la formation a également porté sur la place du lao en classe de français et DNL.
Les enseignants se sont déclarés très satisfaits par les stages et sont repartis avec de nombreux supports pédagogiques destinés à enrichir leurs cours. Les formatrices, de leur côté, ont trouvé les enseignants volontaires et extrêmement motivés.

Dernière modification : 27/08/2014

Haut de page