Stages intensifs de français dans les quatre plus grandes villes du Laos

Du 28 janvier au 1er février 2013, une soixantaine de Laotiens enseignant le français dans le dispositif des classes bilingues de Vientiane, Luang Prabang, Paksé et Savannakhet, ont suivi une formation de 30 heures assurée par des assistantes techniques françaises.

Mises en place à la demande des professeurs, ces formations ont été organisées par la cellule bilingue du ministère de l’Éducation et des Sports, avec le soutien technique de l’Ambassade de France au Laos. Les cours ont été assurés par cinq formatrices françaises, actuellement en poste dans différentes universités laotiennes (Université Nationale du Laos (UNL), Université des Sciences de la Santé (USS) de Vientiane et Université de Savannakhet).

JPEG

Ces stages intensifs ont permis aux participants de jouer avec la phonétique, de réfléchir sur la manière de raconter et de faire raconter une histoire aux élèves, de mettre en place des jeux en classe, ou encore de leur faire apprendre de façon ludique des chansons et des poésies.

Sous la tutelle de cinq assistantes techniques françaises en poste auprès de l’Université nationale du Laos, les professeurs ont pu eux-mêmes proposer des jeux et des chansons et ont également participé à la constitution d’un conte de leur création. Enfin, ils ont été invités à narrer le programme de la formation dans un roman-photo, un exercice déjà réalisé pour l’enseignement du français médical à l’Université des Sciences de la Santé (pour en savoir plus, consulter le n°27 de "La France au Laos").

Extrait du roman-photo réalisé par les professeurs à Luang Prabang - JPEG

En parallèle, Madame Elsa Chachkine, professeur à l’Université Paris-Est Créteil et chercheuse au Centre de recherche en éducation de Nantes, a animé un stage au Lycée de Vientiane à destination de 22 professeurs de mathématiques et de biologie qui enseignent dans les classes bilingues de tout le pays.

Ces différents stages avaient pour objectifs pédagogiques d’inciter les enseignants à réfléchir sur les moyens d’améliorer le niveau de leur classe, en leur proposant des méthodes d’enseignement plus participatives et ludiques pour motiver leurs élèves. Les professeurs se sont déclarés très satisfaits par le stage et sont repartis avec de nombreux supports pédagogiques destinés à enrichir leurs cours.

Des stages similaires sont régulièrement organisés par la cellule bilingue du ministère de l’Éducation et des Sports.

- Cliquez ici pour découvrir la suite du roman-photo et consulter l’album souvenir de la formation.

Dernière modification : 11/02/2013

Haut de page