Un bon connaisseur du Laos à la tête de l’EFEO

Franciscus Verellen, sinologue, membre de l’Institut, directeur de l’EFEO depuis 2004, a quitté la direction de l’établissement au terme de son second mandat le 28 février dernier. Yves Goudineau, ethnologue de l’Asie du Sud-Est continentale, directeur d’études et responsable du Centre EFEO de Chiang Mai (2013-2014), est nommé directeur de l’EFEO par décret présidentiel à compter du 28 février 2014.

English version

JPEG
M. Franciscus Verellen et M. Yves Goudineau

Anthropologue, ayant passé dix-huit ans en Asie (Hong Kong, Chine, Singapour, Laos, Thaïlande...), Yves Goudineau s’est spécialisé dans l’étude des minorités ethniques de la péninsule Indochinoise, particulièrement des populations austro-asiatiques parmi lesquelles il a effectué de longs séjours ethnographiques. Il est, depuis 2004, directeur d’études en "Ethnologie comparative de l’Asie du Sud-Est" de l’École française d’Extrême-Orient, de l’École Pratique des Hautes Etudes et de l’École des Chartes.

Après avoir été enseignant en philosophie, Yves Goudineau a commencé sa carrière de chercheur au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (CNRS-Paris X) avec des missions à Hong Kong et en Chine. Il a été attaché culturel à Hong Kong de 1978 à 1980. A partir de 1984, il s’est orienté vers l’Asie du Sud-Est et a rejoint l’Institut de recherche pour le développement dont il a été directeur de recherche et membre du Conseil scientifique. De 1986 à 1989, il a été visiting Fellow de l’Institute of Southeast Asian Studies (Singapour). De 1993 à 1999 il a conduit des missions ethnographiques au sud du Laos, dans les provinces de Saravane et de Xekong, parmi des populations austro-asiatiques de la Chaîne annamitique (Ta Oï, Pacoh, Ngkriang et Kantou). Il y a étudié les dynamiques identitaires liées aux conséquences de la guerre du Vietnam et aux politiques d’intégration et a été consultant pour l’UNESCO et le PNUD. Depuis 1999, il a entrepris un projet régional d’anthropologie comparative des sociétés austro-asiatiques, portant notamment sur les rituels sacrificiels. De 2000 à 2005, il a enseigné l’ethnologie de l’Asie du Sud-Est à l’EPHE (Ve section) et depuis 2005 à l’EHESS, où il a dirigé de nombreuses thèses. De 2008 à 2011, il a été visiting Professor à l’université d’Oxford (Oriental Institute, Wolfson college et Maison française d’Oxford) et est depuis septembre 2011 en charge du centre EFEO de Vientiane. Il est membre des comités éditoriaux du BEFEO, d’Aséanie, de Moussons et de la collection Les chemins de l’ethnologie (CNRS-MSH). Il a été président de l’Afrase (Association française pour la recherche sur l’Asie du Sud-Est) et est depuis 2008 membre du Comité national du CNRS (section 38).

Responsable du Centre EFEO de Chiang Mai de 2013 à 2014, il est nommé directeur de l’EFEO par décret présidentiel à compter du 28 février 2014.

Source : Site officiel de l’EFEO
Lire aussi : le site de l’EFEO de Vientiane

Dernière modification : 07/03/2014

Haut de page