Vientiane, portrait d’une ville en mutation

Ouvrage réalisé avec le soutien de l’Ambassade de France

Par Chaypeth SAYARATH, Architecte dplg

Cet ouvrage se propose de brosser un portrait de la ville de Vientiane, d’abord sous l’éclairage de l’analyse archéologique et historique, avant de l’aborder de manière plus frontale à travers son analyse architecturale et urbaine, entre le début du XXe siècle et aujourd’hui.
D’une ville complètement anéantie pendant les trois-quarts du XIXe siècle à une ville qui renaît de ses cendres avec les faits coloniaux en passant par les grandes expansions des années 60, le statu quo des années 1975-1986, la reprise des années 1995 et la transformation accélérée des années 2000, Vientiane est aujourd’hui confrontée aussi bien à son passé qu’à son devenir. Cette confrontation, visible dans les mutations de l’espace et de son usage, est également mise en relief dans les politiques, les stratégies de développement et de gestion urbaine.
Parallèlement, la démarche de la présente étude est anticipative puisqu’elle tente de donner une autre vision du développement de la ville comme un contre projet esthétique, social et culturel et se pose en vis-à-vis d’un devenir qui priverait Vientiane de sa mémoire et de son identité, de sa qualité spatiale que les transformations urbaines actuelles tentent de lui enlever.

Dernière modification : 25/07/2007

Haut de page